La presse italienne dithyrambique pour Ronaldo